Le desespoir est assis sur un banc

on

Ara fa dies que hi passo, el veig cada mati embolcallat amb una cortina de dutxa, dormit al ras sobre un pedra, de cara el mar. Ningú se’l mira i a aquella hora que som sempre els mateixos, sols jo m’aturo, per veure si es mou.

Em fa por pensar que esta mort, però es mou i de cara al mar, cada nit, ell o ella, no he gosat apropar-m’hi més, hi dorm.

Quin es el grau de desesper que et porta a una solitut tant gran.

Cada dia, invariablement a la mateixa hora, ell dorm i jo segueixo les meves rutines que m’ancoren a una realitat insuportable, fer-se vell, treballar, saber per avançat on no seràs demà. Es com si ell em portés a totes les realitats que cal evitar.

Un dia desapareixerà, potser mort, potser vivint una altre realitat i haurà deixat les nostres vides tant de cop com va arribar.

Dans un square sur un banc
Il y a un homme qui vous appelle quand on passe
Il a des binocles un vieux costume gris
Il fume un petit ninas il est assis
Et il vous appelle quand on passe
Ou simplement il vous fait signe
Il ne faut pas le regarder
Il ne faut pas l’écouter
Il faut passer
Faire comme si on ne le voyait pas
Comme si on ne l’entendait pas
Il faut passer et presser le pas
Si vous le regardez
Si vous l’écoutez
Il vous fait signe et rien personne
Ne peut vous empêcher d’aller vous asseoir près de lui
Alors il vous regarde et sourit
Et vous souffrez attrocement
Et l’homme continue de sourire
Et vous souriez du même sourire
Exactement
Plus vous souriez plus vous souffrez
Atrocement
Plus vous souffrez plus vous souriez
Irrémédiablement
Et vous restez là
Assis figé
Souriant sur le banc
Des enfants jouent tout près de vous
Des passants passent
Tranquillement
Des oiseaux s’envolent
Quittant un arbre
Pour un autre
Et vous restez là
Sur le banc
Et vous savez vous savez
Que jamais plus vous ne jouerez
Comme ces enfants
Vous savez que jamais plus vous ne passerez
Tranquillement
Comme ces passants
Que jamais plus vous ne vous envolerez
Quittant un arbre pour un autre
Comme ces oiseaux.

Jacques Prevert – Paroles –

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out /  Canvia )

Google photo

Esteu comentant fent servir el compte Google. Log Out /  Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out /  Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out /  Canvia )

S'està connectant a %s